Equateur: l’ONG Humanitas découvre plusieurs engins explosifs au Nord-Ubangi

Deminage des engins non explosés à Kalemie par l’ONG Dan Church Aid à Kalemie, le 10 septembre 2011

L’ONG Humanitas a découvert une mine anti-char sur la route Akula-Gemena, un engin semblable à un obus dans la concession de l’aéroport de Gemena et un mortier abandonné dans l’enceinte de l’école Les Brébis de la même cité. Dans son rapport semestriel publié jeudi 11 juillet à Gemena, cette organisation citoyenne affirme également avoir découvert des mortiers, grenades et bombes dans les localités de Dongo, Likambo, Kpaya, Ewanzombo et Ngwanza (Nord-Ubangi).

«Au secteur de Dongo, les habitants de tout un village se sont déplacés à cause de la présence des engins  explosifs non explosés tandis qu’à Gbadolite, on a trouvé des roquettes dans la résidence de la deuxième épouse du feu Maréchal Mobutu », a indiqué Noël Bamopalabi, chef de base de cette ONG au Nord et Sud-Ubangi.

L’ONG Humanitas dit avoir bénéficié de la collaboration de la population pour découvrir ces  engins de la mort.

Depuis janvier dernier, cette ONG multiplie en vain des appels à l’endroit des autorités pour la destruction de ces mines et munitions abandonnées.

L’ONG Humanitas a marqué tous les endroits où ces engins ont été découverts et affirme avoir fait rapport aux autorités et au Centre de coordination de la lutte anti mines des Nations unies (UNMACC).

Noël Bamopalabi a par ailleurs indiqué que la présence de ces engins explosifs suscite l’inquiétude au sein de la population.

Cette découverte a été faite cinq mois après le désengagement de l’ONG Mine Advisory Group (Mag) spécialisée pour le déminage et la destruction des explosifs non explosés, dans cette contrée. Mag n’avait pas reçu de nouveaux financements de l’Union européenne pour continuer son programme dans le Sud-Ubangi, a expliqué Adeline Fripon, responsable de liaison, communication et programme de cette ONG.

Cette organisation avait quitté le Sud-Ubangi après avoir détruit plus de 100 tonnes de munitions périmées de différents calibres appartenant aux FARDC à Gemena.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner