Matadi: une vingtaine de personnes arrêtées pour profanation des cimetières

Des tombes au cimetière de Kintambo le 4/06/2012 dans la commune de Ngaliema à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le parquet de grande instance de Matadi a arrêté vingt-six personnes accusées de destruction méchante et de profanation de tombes au cimetière de Ngadi  dans la commune de Kikanda le samedi 19 juillet. Ces présumés profanateurs de tombes ont été surpris en train de détruire des tombes pour construire des habitations, selon des informations émanant du parquet de grande instance de Matadi. Ils comparaîtront lundi 22 juillet en audience publique en flagrance.

Des ayants droits fonciers, des maçons et d’autres vendeurs et  acheteurs de terrain au cimetière de Ngadi à Matadi font partie du groupe de personnes arrêtées. Les personnes interpellées ont dénoncé les commanditaires de ces profanations. Ces derniers ont été également écroués.

La société civile locale a demandé à la justice d’aller jusqu’au bout de cette affaire qui date de plusieurs années.

Il y a près de deux mois, le député national Albert Fabrice Puela avait déposé une plainte contre inconnu pour profanation des tombes au cimetière de Ngadi 1 et Ngadi 2 dans la ville de Matadi.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (105)
RDC (100)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (19)
Caf (19)
Opposition (18)