Kasaï-Oriental : Un mort et des blessés dans un conflit foncier à Katakokombe

Une vue aérienne de la ville de Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï-Oriental (RDC). Panoramio.com/Ph. VINCENT Francois

Une personne a été tuée et plusieurs autres blessées lors des affrontements survenus vendredi et samedi 27 juillet entre les villageois de Kigombet et ceux d’Omahotshia, à environ 25 kilomètres du territoire de Katakokombe (Kasaï-Oriental). Selon l’administrateur du territoire, les deux camps se querellent une forêt de Laha qui délimite les deux villages.

Plusieurs cases du village de Kigombe ont été incendiées, précise la même source.

L’administrateur du territoire a expliqué que les disputes ont commencé au champ, lorsque les habitants de Kigombe ont passé à tabac vendredi dans la soirée un habitant d’Omahotshia trouvé dans leur champ dans la forêt querellée de Laha.

Cette nouvelle n’a pas enchanté les habitants d’Omahotshia. Munis d’armes de fabrication traditionnelle et des armes blanches, ils ont effectué samedi matin une descente à Kigombe pour venger leur frère battu.

Plusieurs personnes ont été blessées à l’issue de ces accrochages. Les blessés, dont l’un était dans un état grave, ont été conduits à l’hôpital général de Katakokombe. Un habitant de Kigombe a succombé de ses blessures, a ajouté la même source.

Actuellement, les habitants de Kigombe et ceux d’Omahotshia sont en brousse. Ils ont fui les policiers venus sur place sur ordre de l’administrateur du territoire.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner