Poursuivi pour viol sur mineure, l’administrateur d’Irumu aux arrêts

Un détenu à la prison Munzenze de Goma.

L’administrateur du territoire d’Irumu, Seguin Urumbi, est gardé depuis vendredi 26 juillet au cachot de parquet de grande instance de Bunia, en Ituri (Province Orientale). Il est poursuivi pour le viol d’une fille de 13 ans à Irumu-centre. Le procureur près le parquet de Bunia poursuit l’instruction du dossier. Il réunit les éléments de preuve avant de transférer le dossier au tribunal de Bunia.

La défense de l’administrateur soutient qu’il n’existe pas de preuves pour établir la responsabilité de son client dans cette affaire. Elle dit attendre que le dossier soit fixé au tribunal pour prouver l’innocence de son client.

Les avocats de la victime eux demandent que justice soit faite.

« Si la culpabilité du prévenu est établie qu’il réponde de ses actes », arguent-ils.

La famille de la victime avait porté plainte le 7 juillet au parquet de grande instance de Bunia (Ituri). L’ONG de défense de droit de l’homme Justice Plus, pour sa part, avait accusé les autorités judiciaires de complaisance à cause de la lenteur de la justice.

 

Selon le plaignant, l’administrateur du territoire d’Irumu aurait violé la fille à deux reprises dans sa résidence. L’accusé avait alors déclaré qu’il se trouvait en tournée d’inspection dans son entité administrative à l’époque où on lui reproche ces allégations.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner