Walikale : les notables demandent la validation des sites miniers pour mettre fin à l’insécurité

Hommes transportant des sacs de cassitérites de mines vers Bukavu, 2006.

Les Notables du territoire de Walikale au Nord-Kivu, réunis au sein du Bureau d’études et développement de Walikale Bedewa, demandent au gouvernement congolais de valider « le plus rapidement possible » une dizaine de sites miniers qui remplissent toutes les conditions. Pour le secrétaire général de cette organisation, Prince Kihangi, la réouverture des activités dans ces sites miniers contribuera à réduire le chômage et le recrutement des jeunes dans les groupes armés. Ce qui impliquera, selon lui, la fin de l’insécurité dans le territoire.

« Si on ne procède pas à la validation des sites miniers, ça risque d’amener certains jeunes à rentrer dans les groupes armés parce qu’il y a du chômage. Depuis un certain temps, malheureusement, la seule activité économique reconnue à Walikale, c’est l’activité minière », a affirmé Prince Kihangi.

Il a indiqué que ces sites ont été officiellement suspendus par le gouvernement, par manque de certification, alors qu’il y en a d’autres qui remplissent des critères d’exploitation, mais qui restent toujours frappés par cette mesure.

Prince Kihangi a évoqué les cas de plusieurs sites qui produisent de l’or mais qui sont abandonnés à l’exploitation illégale, citant  notamment Bisiye, qui est le plus grand, Mpango, Kalay boeing, Muchele, Kichimba, Omate, Angoa.

Il a invité l’Etat à contrôler tous ces sites et permettre aux exploitants et creuseurs de travailler dans des conditions normales.

Pour qu’un site soit validé,  il faut un certain nombre des préalables, entre autre l’assainissement du site, la sécurité, le déploiement de la police de mines et des services spécialisés dans le domaine, indiquent des experts de ce secteur.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (169)
Ebola (62)
FARDC (51)
Ceni (30)
Kinshasa (30)
FCC (29)
Unpc (28)
Beni (28)
Corruption (26)
UDPS (26)
Sécurité (21)
Monusco (21)
Butembo (21)
élection (19)
Police (19)
Maï-Maï (18)