Yangambi : les fonctionnaires parcourent 100 km pour se faire recenser

Rassemblement des fonctionnaires le 03/04/2012 à la place Golgota à Kinshasa- Gombe. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Des responsables de la société civile du district de la Tshopo révèlent que près de 500 fonctionnaires de l’Etat ont quitté leurs postes d’attache pour aller se faire recenser à Yangambi depuis le 22 juillet dernier. C’est dans cette cité située à 100 km de Kisangani (Province Orientale) que se trouve le site du contrôle biométrique.

Dans un communiqué publié le mercredi 7 août, ils indiquent que parmi ces agents il y a des infirmiers, enseignants et agents de l’administration publique. Conséquence : des hôpitaux et des bureaux de l’administration sont désertés.

Le vice-président de la société civile, Kalvin Baruti, dit notamment craindre pour la vie des malades abandonnés dans les hôpitaux.

Il affirme que ces fonctionnaires s’éternisent à Yangambi à cause des pannes récurrentes des machines utilisées et de leur nombre insuffisant. Il plaide pour une multiplication de sites de recensement biométrique et une prolongation de la période consacrée à cette opération.

Les autorités du district confirment cette situation. Le ministre provincial de la Fonction publique, Bartelemy Mayonga, appelle la société civile à adresser un rapport aux autorités pour leur permettre de trouver une solution à ce problème.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires