Sud-Kivu : deux miliciens tués dans des combats contre des FARDC à Rurambwe

Militaires FARDC avec un lance roquettes, Sud Kivu, 2006.

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont affronté le week-end dernier une coalition de groupes armés dirigés par le chef milicien Yakutumba dans la région montagneuse de Rurambwe. Des sources militaires indiquent que deux miliciens ont été tués. Quatre militaires ont également été blessés au cours des combats.

Plusieurs dizaines de familles qui ont fui ces combats sont descendues des montagnes pour trouver refuge dans la cité de Mboko.

Un témoin rapporte que les affrontements ont commencé le samedi 24 août dans l’après-midi.

La milice de Yakutumba aurait attaqué plusieurs positions des FARDC avant de déloger les militaires.

Le lendemain, indique la même source, les soldats congolais ont riposté et ont réussi à repousser les assaillants.

Le commandant second du 1004e régiment des FARDC, colonel Anaphos Baburwa, a expliqué que le chef milicien Yakutumba avait coalisé avec le groupe Maï-Maï Bwasakala et un groupe des rebelles burundais du FNL.

Il a assuré que ses hommes étaient à la poursuite de ces groupes armés.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner