Province Orientale : les militaires ougandais se sont retirés de Mahagi

Des soldats congolais au Nord-Kivu le long de la frontière avec le Rwanda. © MONUSCO/Sylvain Liechti

Six jours après leur incursion dans la localité de Rodo-Sisi en territoire de Mahagi, les militaires ougandais ont regagné leur pays. Selon la coordination de la nouvelle société civile qui livre cette information, ces militaires se sont retirés dans la nuit de vendredi au samedi 31 août. Depuis ce dimanche, les habitants de ce poste frontalier regagnent leur localité.

« Nous avons constaté que l’armée ougandaise s’est repliée vers l’Ouganda », rapporte Sammy Djakwonga, coordonateur de la Nouvelle société civile à Mahagi, assurant qu’il n’y a plus aucune présence militaire à Rodo-Sisi.

La même source invite le gouvernement congolais à « tirer les leçons suite à cette dernière agression » et à « sécuriser ses frontières en déplaçant les barrières douanières ».

En juin dernier, les autorités congolaises avaient déplacé la barrière douanière congolaise d’Assina de 400 mètres, la rapprochant de la frontière ougandaise. Elles affirmaient vouloir ainsi lutter contre la fraude douanière. Mais l’armée ougandaise avait accusé la RDC d’avoir violé la frontière.

Le 25 août dernier, plus de 300 militaires ougandais ont fait une incursion dans la localité congolaise de Rodo-Sisi. Après cette incursion, la société civile de Mahagi a indiqué que les agents des services de la Direction générale des douanes et accises (DGDA), de la Direction générale de migration (DGM) et de la police des frontières s’étaient retirés de Sisi.

Pour obtenir le retrait de ces militaires ougandais, la société civile de l’Ituri a demandé au gouvernement de la RDC de discuter avec Kampala.

Le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende, a assuré le 30 août dernier que les deux gouvernements avaient déjà entamé des discussions.

Cette incursion des militaires ougandais à Rodo-Sisi avaient poussé environ huit cents ménages à se réfugier dans la cité de Mahagi et ses environs.

Sammy Djakwonga invite le gouvernement congolais à faciliter leur retour. « Nous demandons  au gouvernement de faciliter le retour de nombreux déplacés se trouvant dans les localités voisines pour leur permettre de vaquer paisiblement à leurs activités habituelles », plaide-t-il.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ebola (96)
RDC (89)
Ceni (85)
Elections (78)
élection (54)
FARDC (44)
Monusco (41)
Beni (41)
ADF (26)
Caf (25)
Opposition (24)
Vclub (24)
MLC (23)
Léopards (21)