RDC : Global Witness réclame une consultation publique pour la loi sur les hydrocarbures

Dans un communiqué publié le vendredi 7 septembre, l’ONG britannique Global Witness demande aux autorités congolaises d’ouvrir le projet de loi sur les hydrocarbures à une consultation publique comme elles l’ont fait avec la révision du code minier. Le projet de loi sur les hydrocarbures devrait être voté par l’Assemblée nationale congolaise lors de sa prochaine session, qui débutera le 15 septembre. Par manque de temps, la chambre basse du Parlement congolais n’a pas pu en débattre en plénière lors de sa dernière session qui s’est conclue le 15 juin.

« Pour le code minier, il est prévu qu’il y aura une réunion tripartite entre le gouvernement, la société civile et l’industrie, un atelier où tout le monde peut se rencontrer, discuter, analyser la loi et avancer ensemble. On aimerait voir la même chose dans le domaine des hydrocarbures », explique Nathaniel Dyer, chargé de campagne à Global Witness.

Il dit regretter qu’on accorde beaucoup d’attention aux mines au Congo en oubliant que le secteur des hydrocarbures apporte également beaucoup de revenus à l’Etat congolais.

« La contribution des recettes pétrolières représente plus de 325 millions de dollars américains par an pour l’État congolais, et ce chiffre devrait fortement augmenter », indique Nathaniel Dyer, citant les chiffres de l’Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE).

En outre, Global Witness craint que le projet de loi sur les hydrocarbures n’ouvre la porte au forage dans les parcs nationaux et les sites du patrimoine mondial du Congo.

L’ONG réclame donc la suppression de l’article du projet de loi relatif à l’exploitation du pétrole dans les espaces protégés.

Elle rappelle que la compagnie pétrolière britannique Soco International a obtenu des droits pour explorer le pétrole dans une zone du nord-est du Congo qui comprend une partie du Parc national des Virunga, classé au patrimoine mondial.

Le gouvernement britannique a publié une déclaration en septembre 2012 dans lequel il s’opposait à l’exploration pétrolière dans ce parc, et des résolutions critiques à l’égard d’une activité d’exploration ont été adoptées par les parlements belge, allemand et européen. Le Fonds mondial pour la nature (WWF) a récemment lancé une campagne afin de protéger les Virunga de l’exploration pétrolière.

Lire aussis sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (85)
Ebola (84)
RDC (76)
élection (67)
Elections (65)
FARDC (46)
Beni (43)
Monusco (38)
Opposition (30)
ADF (29)
Vclub (26)
FCC (24)
Caf (23)
Léopards (22)
Mazembe (19)
Linafoot (19)