Concertations nationales: le présidium et le secrétariat technique harmonisent les listes de participants

De gauche à droite; Aubin Minaku, Président de l’assemblée nationale congolaise et Léon Kengo Wa Dongo, président du Senat le 7/09/2013 à Kinshasa, lors de l’ouverture de concertations nationales par le Président Joseph Kabila. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le présidium des concertations nationales n’a pas présenté, dimanche 8 septembre, comme prévu, le règlement intérieur à la plénière qui, selon des sources concordantes, n’a pas eu lieu. Il poursuit, avec l’appuie du secrétariat technique, l’harmonisation des listes de délégués à ces assises de quinze jours.

Des sources au Palais du peuple affirment que seule la liste de la société civile qui poserait problème car elle se serait entachée d’irrégularités et elle devait être nettoyée.

Un membre de la société civile affirme même que jusque samedi dans la soirée, leur liste n’était pas encore close.

Un autre problème est que les tous les participants à ces concertations nationales n’ont pas encore obtenu leurs macarons.

Des Congolais attendent beaucoup de ce forum national, convoqué par le chef de l’Etat, Joseph Kabila.

Interrogée, quelques habitants de Mbandaka (Equateur) disent attendre la réalisation de pusieurs choses au terme de ces assises notamment le retour de paix dans l’Est du pays.

Dans un entretien avec un reporter de Radio Okapi, l’un d’eux n’a pas manqué d’exprimer ses priorités:

«Que tous ensemble, nous puissions trouver des solutions durables qui faciliteront le développement de notre pays et écarteront des malentendus au niveau de l’échiquier national. Et que le peuple tout entier puisse retrouver le sourire…».

A l’ouverture de ces travaux, le chef de l’Etat, Joseph Kabila, a rappelé que ces assises sont convoquées pour consolider la cohésion nationale, «assurer la victoire sur toutes les forces d’agression», mettre fin « au cycle infernal de violences à répétition principalement dans le Nord et le Sud-Kivu et en Ituri » et renforcer l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire national.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner