Kinshasa : les médecins grévistes ne presteront que dans deux hôpitaux par jour

Entrée principale de l’Hôpital général de Kinshasa.

La grève des médecins se poursuit dans les hôpitaux de Kinshasa, avec comme spécificité la concentration des services minimums dans deux hôpitaux par jour. L’un à l’Est de la capitale et l’autre à l’Ouest. Les Hôpitaux retenus devront recevoir les malades en urgences sur l’ensemble de la ville de Kinshasa. Pour la journée de mardi 17 septembre, les médecins ont presté à la  clinique Kinoise et l’hôpital général de référence de Kinkole. Ainsi en a décidé le Syndicat national de médecins (Synamed). 

Selon le secrétaire général de cette structure, Dr Mankoy Badjoki, les médecins n’ont pas trouvé un compromis avec le gouvernement. Les deux parties étaient en discussion du 4 au 10 septembre.

« Les médecins constatent que rien n’est fait et que le gouvernement gagne du temps. On peut dire que les médecins exagèrent mais ils sont patients et ils ont une considération pour le gouvernement. C’est le gouvernement qui exaspère les médecins. Et il faut que l’opinion le sache. Ce sont les médecins affiliés au Synamed qui sont en grève. Les autres travaillent », a expliqué Dr Mankoy Badjoki.

Il a précisé que les malades déjà hospitalisés seront suivis par les chefs de départements et les médecins chef de service dans les hôpitaux où ils sont admis.

Dr Mankoy Badjoki a indiqué que la grève ne sera levée que si le gouvernement répond favorablement à leurs préoccupations.

Les médecins affiliés au Synamed sont en grève depuis le lundi 2 septembre. Ils réclament, depuis avril dernier, des augmentations salariales comme les professeurs d’université les ont obtenues. Ils exigent aussi la mécanisation et le recrutement des médecins du service public qui, depuis 20 ans, ne sont pas promus en grade.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner