Equateur: 40 détenus d’Angenga souffrent de la varicelle

Un détenu à la prison Munzenze de Goma.

Quarante détenus de la prison d’Angenga, à Gemena, souffrent de la varicelle depuis deux semaines. Le président de l’ONG Groupe de réflexion et action pour la réconciliation et le développement (GRARD), Papy Moroni Tembe Yunago a plaidé mercredi 18 septembre pour une prise en charge médicale des malades.

Au terme d’une visite à la prison d’Angenga, le président de GRARD a dénoncé les mauvaises conditions carcérales qui, selon lui, favorisent la propagation de certaines maladies telles que la varicelle et la tuberculose.

«Nous avons fait un constat amer. Nous avons vu qu’il y a propagation rapide de la varicelle et deux cas de tuberculose », a indiqué Papy Moroni Tembe Yunago.

Les détenus ne sont pas non plus nourris correctement, moins encore les gardiens de la prison, a dénoncé la même source. Tout visiteur doit payer 1000 FC (1,1 dollar américain) pour voir un détenu. C’est avec cet argent que les gardiens de la prison se nourrissent.

Interpellé sur cette situation par les conseillers pénitentiaires de la Monusco, le directeur de la prison de Gemena a affirmé ne disposer d’aucune allocation budgétaire qui lui permette de subvenir aux besoins des détenus et des geôliers.

Le procureur de la République du Parquet de Gemena, pour sa part, affirme être intervenu pour l’achat des médicaments pour soigner les prisonniers malades de la varicelle.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner