Kinshasa: trois enfants meurent dans l’incendie de leur maison

Paysage urbain de la ville de Kinshasa, 2004.

Trois enfants d’une même famille, respectivement âgés de 12, 5 et 2 ans, sont morts dans la nuit du mardi au mercredi 25 septembre dans l’incendie de leur maison dans la commune de Kisenso à Kinshasa. Deux autres enfants dormaient dans la même maison. L’un d’eux, fille âgée de 9 ans, affirme que le feu est parti d’une bougie restée allumée pendant la nuit.

La même source indique que le drame s’est produit en l’absence de deux parents. Le père des enfants était en voyage tandis que la mère avait passé la nuit dans une veillée de prière. Avant de partir à la prière vers 21 heures, la maman aurait demandé à la fille ainée de fermer la porte.

Le même enfant raconte que leur petit-frère de 2 ans avait demandé du thé à leur sœur aînée vers 23 heures.

Faute de courant, la fille aînée a allumé une bougie pour éclairer la maison pendant qu’elle préparait le thé. Elle aurait oublié de l’éteindre quand elle est allée dormir.

La rescapée raconte:

«On a vu le  feu sur le matelas. C’est mon petit frère qui l’avait constaté le premier et il m’a éveillée. J’ai tiré mes petits-frères. Ma grande sœur ne  bougeait  pas. J’ai pris de l’eau pour asperger la mousse mais ils étaient déjà morts ».

Les deux enfants ont ensuite cherché la clé pour ouvrir la porte en vain. Les voisins, alertés par leurs bruits, ont accouru mais il n’ont réussi à casser la porte et à entrer dans la maison au bout de deux heures.

Les témoins affirment que le petit garçon de deux ans est mort dans un centre de santé quelques minutes après leur intervention.

Ils expliquent aussi que les deux autres victimes ne seraient pas mortes de leurs blessures. Leurs corps ne portaient pas de grande trace de brûlure. Les enfants auraient succombé en silence après avoir inhalé la fumée dégagée par la combustion du matelas.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner