Nord-Kivu: des miliciens Maï-Maï appelés à se retirer de Pinga

Un milicien dans l’Est de la RDC.

Une délégation mixte des communautés Nyanga, Hunde, Baraza la Wazee et la société civile demande aux miliciens de l’Alliance des patriotes pour un Congo libre et souverain (APCLS) de Janvier Kalahiri et le Nduma Defense of Congo (NDC) de Cheka de se retirer de la cité de Pinga et ses environs (Nord-Kivu). Elle a fait cette recommandation aux officiers proches de Janvier et au chef milicien Cheka qu’elle a rencontrés le week-end dernier à Nyabiondo dans le territoire de Masisi (Nord-Kivu).

«La cité de Pinga et ses environs doivent rester  neutres, et cette région ne doit pas être occupée, ni attaquée par les deux groupes Maï-Maï rivaux et actifs dans les milieux», a indiqué cette commission.

La délégation de ces communautés a été dépêchée par le gouvernement provincial du Nord-Kivu pour évaluer la situation humanitaire à Pinga et ses environs.

Des sources de la société civile accusent les hommes de Cheka d’occuper, depuis près d’une année, la cité de Pinga et ses environs et ceux de Janvier d’avoir placé des barrières illégales, empêchant tout accès à la cité de Pinga.

«Si Cheka se retire de Pinga que l’APCLS ne puisse pas l’attaquer. Avant que cela se fasse, nous demandons aux hommes de Janvier Kalahiri de l’APCLS de laisser accès libre sur Pinga», a recommandé le délégué de la société civile, Etienne Kambale.

Il a indiqué que la situation sécuritaire reste précaire à Pinga qui, depuis plusieurs mois, s’est vidé de sa population ainsi que des humanitaires.

Les protagonistes s’affrontent de manière récurrente soit pour le contrôle total des carrés miniers de la région, soit par souci de gagner de l’argent facile à travers la perception illégale des taxes.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner