Nord-Kivu : le chef de la milice Folc se rend aux FARDC avec une cinquantaine d’hommes

Un milicien dans l’Est de la RDC.

Le leader du groupe armé Force œcuménique pour la libération du Congo (Folc), le général autoproclamé Kava Waseli, s’est rendu mardi 1er octobre aux Forces armées de la RDC (FARDC), accompagné d’une cinquantaine d’hommes, dont une dizaine d’officiers. La cérémonie de reddition s’est déroulée au camp militaire de Mambango, à une dizaine de kilomètres au sud-ouest de Beni, dans le Nord-Kivu, en présence des autorités politico-militaires et du chef du bureau de la Mission de l’Onu en RDC (Monusco) à Beni. Le chef de guerre s’est dit disposé à intégrer les rangs des FARDC.

Le commandant de la Folc et ses hommes se sont rendus avec femmes et enfants. Kava Waseli justifie leur reddition par le souci d’intégrer les FARDC et de participer à la construction de la paix en RDC.

«Si je suis arrivé ici, c’est par ce que j’ai constaté que la RDC n’est pas en paix. Il y a des ennemis partout et nous sommes agressés par les étrangers. Nous avons vu que nous ne saurons pas identifier l’ennemi. C’est pourquoi nous avons pris la décision de quitter la brousse et intégrer les FARDC. Et ceux qui restent en brousse, ce sont eux maintenant les ennemis», a-t-il expliqué.

Le maire de Beni, Nyonyi BwanaKawa, a salué cette reddition qui constitue, pour lui, une lueur de paix pour toute la province du Nord-Kivu.

«La ville de Beni était secouée par les faits d’insécurité comme les incursions intempestives de certains groupes armés. Et que Kava Waseli accepte de se rendre, c’est une lueur de paix pour la ville de Beni en particulier, et le grand Nord-Kivu en général», a-t-il affirmé.

Kava Waseli est à la tête d’une centaine d’hommes dans les territoires de Beni, Lubero et Rutshuru. Il avait déjà annoncé sa reddition en mars dernier. Mais après un entretien avec le gouverneur de province, Julien Paluku, il était retourné dans la brousse, avant d’organiser plusieurs attaques contre des prisons et des positions des FARDC à Beni et Lubero.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Nord-Kivu : un chef milicien s’est rendu aux FARDC

Nord-Kivu : des habitants de Pangoya et Midede fuient les exactions de deux groupes armés

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner