Province Orientale : le Foner n’a pas le droit de limoger des chefs de poste de péage, selon un ministre

Station de péage sur la route Lubumbashi-Kasumbalesa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le ministre provincial des Infrastructures de la Province Orientale, Georges Weber Batoachengane, juge illégal le limogeage il y a un mois de 14 chefs de poste de péage et de leurs adjoints par le Fonds national d’entretien routier (Foner). Le directeur provincial du Foner, Roch Biba, accuse ces chefs de poste de mauvaise gestion. Pour sa part, le ministre provincial chargé des Infrastructures affirme que la prérogative de révoquer ces chefs de poste revient au seul gouvernement provincial.

Le directeur provincial du Foner accuse ces quatorze chefs de poste de péage et leurs adjoints de «détournement à grande échelle des deniers publics».

C’est ainsi que le Foner refuse désormais de donner à ces chefs l’accès aux postes de péages.

«Ils ne peuvent pas accéder. La décision du Foner reste telle quelle. Ça ne change pas», a-t-il affirmé.

De son côté, le ministre provincial des Infrastructures et travaux publics, Georges Weber Batoachengane, en séjour à Bunia, affirme que les agents de péage ne sont pas des agents du Foner.

«Ils sont membres de la coordination provinciale du péage qui a été mis en place par le gouverneur de province sortant. Nous pouvons éventuellement changer de personnes et prendre des sanctions, mais à ce jour, la structure reste en place», a-t-il affirmé.

Le ministre Batoachengane menace le Foner de répercussions suite à son entêtement.

«Ils l’ont fait de manière tout à fait illégal, sans respect des procédures, ni des institutions. Ils vont y laisser leur peau. Et pour ça, nous serons intraitables», a-t-il assuré.

Un bras de fer tendu persiste donc entre le Foner et le gouvernement provincial.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Kasaï-Occidental: les péagers réclament six mois d’arriérés de salaires

Quelle est la situation des routes de desserte agricole chez vous ?

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner