Katanga : la prison centrale de Kongolo doit être réhabilitée, selon son directeur

Un détenu à la prison Munzenze de Goma.

Le directeur de la prison centrale de Kongolo, dans le nord du Katanga, a affirmé mercredi 2 octobre que cette maison carcérale a besoin d’être réhabilitée. Jean Mwamba l’a dit au chef adjoint du bureau du Secrétaire général des Nations unies pour l’Etat de droit, Mme Dominique Eliaers-Wouters, en mission d’évaluation des droits de l’homme dans cette zone. Selon le directeur de prison, les détenus vivent dans des conditions difficiles, notamment dans une forte promiscuité.

Cette prison construite en 1935 compte une quarantaine de pensionnaires. Les détenus provisoires et les condamnés ne sont pas séparés par manque de cellules.

Selon Jean Mwamba, toutes les tuiles constituant la toiture de la prison sont endommagées. Le quartier réservé aux hommes a été détruit dans les violences qui ont eu lieu de 1997 à 2003, notamment la guerre de libération menée par feu le Président Laurent Désiré Kabila, à la tête de l’Alliance des Forces démocratiques pour la libération du Congo (AFDL).

Il évoque les conditions «inhumaines» dans lesquelles vivent les prisonniers.

«Ils se couchent à même le sol, il n’y a pas d’eau dans la prison. Nous sommes assistés par le gouvernement provincial avec un petit montant qu’on ne peut citer ici. Une langue parle de 500$. Si vous divisez les 500$ par le nombre que nous avons, vous verrez que chacun, je ne sais pas, aura 1000 FC [un peu plus d’un dollar américain] par mois», a-t-il expliqué

Pour lui, la prison a besoin d’une réhabilitation complète et les détenus de la nourriture suffisante. Jean Mwamba a aussi plaidé pour la construction d’une infirmerie dans ce centre pénitencier.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Evasion de 2 officiers militaires à Bukavu : les avocats en danger

Scott Campbell: «L’évasion des 2 militaires de la prison de Bukavu est contraire à lutte contre l’impunité»

Bukavu : le chef de la Monusco « vivement préoccupé » par l’évasion de deux condamnés militaires

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner