Minova: une ONG locale répertorie plus de 150 conflits

Les déplacés dans le village Mulunge rail à Kalemie au Katanga (Juin 2012) Ph. Radio Okapi/François-Xavier Mybe

L’Association des jeunes volontaires pour le développement intégral (AJVDI) a annoncé mardi 8 septembre avoir recensé plus de cent cinquante conflits depuis le début de l’année dans le groupement Mupfuni Shanga au Sud-Kivu. La majorité de ces conflits empêche le développement de ce groupement, a indiqué le président de l’AJVDI à la clôture d’un atelier de trois jours organisé par l’ONG internationale «Search for common ground» à l’intention des membres des Associations locales.

Les conflits identifiés sont généralement d’ordre politique, social et économique, selon le président de l’Association des jeunes volontaires pour le développement intégral, Nicolas Habamungu. Il a fait état de 45 conflits opposant les cultivateurs aux éleveurs, 42 autres conflits fonciers et 35 liés à la succession de pouvoir.

Selon Nicolas Habamungu, certains conflits naissent lorsque les ONG recrutent du personnel non autochtone. Pour lui, tous ces conflits empêchent le développement de ce milieu.

Les familles rivales recourent à la violence pour résoudre leurs différends, a renchéri le président de la société civile noyau de Bueremana, Kasungu Shabampfuku. D’autres familles sont dans l’obligation de déménager pour éviter toute confrontation.

Pour Kasungu Shabampfuku, la persistance des conflits est à la base de la création de six groupes armés dans la région. Cette information a été confirmée par le chef de groupement Mupfuni Shanga.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner