Nord-Kivu: la société civile dénonce «un mouvement suspect» d’hommes armés dans 3 territoires

Nyabiondo centre dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu.

Dans une déclaration officielle rendue publique mardi 8 octobre, la coordination provinciale de la société civile du Nord-Kivu a dénoncé « un mouvement suspect » depuis le week-end dernier de troupes armées dans cinq localités de Rutshuru, sept de Nyiragongo et dans la partie Sud-Est de Masisi.

A Nyiragongo et Rutshuru, indique le document, l’identité des infiltrés n’est pas clairement déterminée. Mais à Masisi, la société civile du Nord-Kivu dit avoir noté la présence de trois cents éléments non intégrés de l’ex-rébellion du CNDP de Laurent Nkunda dans les villages de Mushaki, Karuba et Ngungu.

Cette situation préoccupe également la population locale qui indique avoir fait le même constat.

« Nous pensons que cette menace est très grave. Nous sollicitons ici, le président de la république, d’ordonner aux FARDC et à la brigade d’intervention de la Monusco, la poursuite de l’action offensive contre le M23 et les autres forces négatives », a affirmé le porte-parole de la société civile, Omar Kavota.

Lors de la conférence hebdomadaire des Nations unies tenue mercredi 9 octobre à Kinshasa, le patron de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en RDC (Monusco) a affirmé détenir des preuves matérielles que la rébellion du M23 continuait à renforcer ses positions et à recruter de force des enfants au Rwanda  pour les intégrer dans ses rangs.

Martin Kobler a aussi souligné qu’une demande d’investigation a été adressée au mécanisme conjoint de vérification pour vérifier ces allégations, dénonçant le non-respect par le M23 des recommandations des chefs d’Etat des Grands-Lacs qui ont exigé à ce groupe armé de mettre fin à toute activité militaire.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (168)
Ebola (63)
FARDC (49)
Kinshasa (29)
Beni (29)
FCC (29)
Ceni (29)
Unpc (26)
UDPS (25)
Corruption (24)
Monusco (22)
Sécurité (21)
Butembo (21)
Yumbi (19)
Goma (19)
élection (19)