Nkosazana Zuma : « L’Afrique toute entière devrait être concernée par les problèmes du Congo »

Nkosazana Dlamini Zuma, présidente de la commission de l’Union africaine/ Ph. facebook

« C’est vrai que les préoccupations du Congo ne sont pas à elle seule mais celles de nous tous. L’Afrique toute entière devrait être concernée par les problèmes du Congo », a affirmé dimanche 20 octobre la présidente de la commission de l’Union africaine, Nkosazana Dlamini Zuma, à son arrivée à Kinshasa.

Elle a déclaré que « ce qui se passe en RDC est atroce », faisant allusion aux conflits armés dans ce pays :

« C’est vraiment atroce. Voir des femmes et des enfants souffrir de la sorte, c’est vraiment insupportable. C’est pourquoi, l’Afrique toute entière et nous d’ailleurs, nous sommes en train de fournir des efforts de sorte que nous puissions mener tous les pays de la région et de la sous région à s’impliquer à la résolution de ces problèmes », a indiqué Nkosazana Dlamini.

La partie Est de la RDC est en proie aux conflits armés depuis deux décennies. Des femmes sont violées, des milliers des déplacés de guerre sont enregistrés dans cette partie de la République.

La présidente de la commission de l’Union africaine est arrivée dimanche à Kinshasa. Elle effectue une visite officielle sur invitation du gouvernement congolais.

Dès son arrivée dans la capitale congolaise, Nkosazana Dlamini s’est entretenu avec le vice-ministre des Affaires étrangères, Célestin Tunda ya Kasende. Les questions de la guerre dans l’Est de la RDC, de la mise en œuvre de l’Accord cadre d’Addis Abeba et de l’implication des organisations africaines dans la problématique de la guerre en RDC étaient au menu de leur entretien.

La présidente de la commission de l’Union africaine aura aussi des entretiens avec d’autres autorités congolaises et assistera également au congrès qui réunira mercredi les deux chambres du parlement.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner