Nord-Kivu : des miliciens Nyatura auraient tué 21 personnes à Masisi

Un milicien dans l’Est de la RDC.

Vingt et une personnes auraient été tuées entre mardi et jeudi 17 octobre dans le groupement Nyamaboko 1 dans le territoire de Masisi (Nord-Kivu). Le président de la société civile de ce territoire, Jean Banyene, qui a livré cette information dimanche à Radio Okapi, attribue ces exécutions aux miliciens Maï-Maï Nyatura dirigés par Mangara. trois ont été tuées dans le village de Luke et huit autres à Ngululu

Jean Banyene explique que tout est parti des affrontements ayant opposé, mardi et mercredi 16 octobre, les Maï-Maï Nyatura aux miliciens de Raïa Mutomboki dans le groupement Osamandu.

«Les Raïa Mutomboki ont brulé au moins 9 villages et cela a provoqué un déplacement massif de la population vers Gungu et les villages environnants comme Karuba et les autres sont descendus vers Bweremana et le Sud-Kivu », a affirmé la même personne.

C’est pendant ce temps que Mangara et ses hommes auraient abattu trois jeunes hommes qui quittaient Rubaya vers Luke, a poursuivi Jean Banyene.

« Jeudi, il y a d’autres [jeunes] qui quittaient Mwima pour venir au marché de Luke, ils ont été arrêtés et ont été achevés le jeudi. Donc, au total c’est 21 personnes qui ont été tuées. Donc, 3 personnes ont été tuées à Luke et 18 à Ngululu », a-t-il ajouté.

De son côté, l’administrateur du territoire de Masisi, Dieudonné Tshishiku, a affirmé qu’une équipe a été dépêchée sur le lieu pour s’enquérir de la situation.

« L’équipe n’étant pas encore de retour, nous ne pouvons pas confirmer ou infirmer cette information », a-t-il déclaré.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner