Province Orientale: plaidoyer pour le désengorgement de la prison de Bunia

Un détenu à la prison Munzenze de Goma.

Le ministre de la Justice de la Province Orientale, Hubert Moliso Nendolo, plaide pour le désengorgement de la prison centrale de Bunia, chef-lieu de l’Ituri (Province Orientale). Il a lancé cet appel, samedi 26 octobre, à l’issue d’une visite d’inspection effectuée dans cette maison carcérale. Hubert Moliso Nendolo qui n’a pas caché son émotion, estime que les autorités judiciaires de la Province Orientale doivent prendre en urgence leurs responsabilités pour sauver des vies humaines en péril.

«Ce que nous avons vu ne ressemble pas à une prison mais plutôt à un poulailler. Il n’y a pas un centimètre de distance entre deux prisonniers qui ne savent pas dormir. La situation est infrahumaine. Il faut des mesures urgentes pour désengorger la prison et revenir à la légalité et à la régularité», a déclaré Hubert Moliso.

Il regrette qu’il y ait des personnes arrêtées en lieu et place des autres dans cette prison d’environ 2000 détenu alors qu’elle avait été construite pour 300 pensionnaires.

Au mois de juillet 2012, la vice-ministre de la Justice et des Droits humains, Sakina Binti Selemani, avait déploré les conditions de détention dans la plupart des maisons carcérales de la Province Orientale. Pour désengorger la prison de Bunia, elle avait préconisé de transférer certains détenus vers la prison de haute sécurité d’Osio, à Kisangani.

Le surpeuplement, le délabrement des infrastructures carcérales, les mauvaises conditions de détention sont les principaux facteurs d’évasions massives enregistrées dans les maisons carcérales de la RDC.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner