RDC: Washington appelle à un mécanisme de paix "semi-permanent"

Barack Obama, président des Etats-Unis/Ph. Droits tiers.

L’émissaire des Etats-Unis pour la région de Grands Lacs, Russ Feingold a dit s’attendre à ce que les pourparlers en cours à Kampala conduisent dans les prochains jours à un accord dans lequel la rébellion du M23 serait dissoute. Le rébellion, qui a subi beaucoup de révères face aux Forces armées de la République démocratique du Congo cette semaine, est quasiment “finie” en tant que force militaire, selon des responsables onusiens.

Russ Feingold  a rappelé lors d’une intervention à l’université Georgetown de Washington que le M23 n’était que “l’un des 40 ou 45 groupes armés dans l’est du Congo”.

Il n’est en aucun cas l’heure de déboucher le champagne, même si (cet accord) pourrait constituer un pas important dans la bonne direction“, a-t-il prévenu.

L’ancien sénateur américain a par ailleurs indiqué avoir parlé avec différents pays africains de la possibilité de nommer un ancien chef d’Etat pour négocier avec toutes les parties.

Je pense que nous avons besoin de véritables négociations sous médiation, de négociations de paix — un mécanisme semi-permanent“, a estimé M. Feingold.

Ce médiateur parlerait à tous les pays concernés, y compris le Rwanda qui n’est pas impliqué dans les pourparlers de Kampala, mais que la RDC et l’Onu accusent de soutenir les rebelles, ce que Kigali dément.

Le Mouvement du 23 Mars (M23) est né d’une mutinerie, en avril 2012, d’anciens rebelles essentiellement tutsi, intégrés dans l’armée en 2009 après un accord de paix. Il a contrôlé jusqu’à 700 km carrés limitrophes du Rwanda et de l’Ouganda.

Selon M. Feingold, la région est lasse des tentatives de médiation extérieure. “Notre engagement cette fois-ci n’est pas de tourner le dos, mais de maintenir notre attention sur le problème de façon constante durant des années“, a-t-il assuré.

Comme preuve, le diplomate américain a mis en avant la promesse en mai du président de la Banque mondiale de verser un milliard de dollars d’aide pour le développement dans la région.

Avec AFP

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner