RDC: des diplomates «étonnés» par la quantité de munitions du M23 découvertes à Chanzu

Les attachés à la Défense de plusieurs ambassades accréditées en RDC affirment être étonnés par la découverte, à Chanzu, de la quantité de munitions et d’armes lourdes, appartenant aux rebelles du M23. Ils ont visité le jeudi 7 novembre les trois grands dépôts dans lesquelles les rebelles avaient caché leurs munitions sur cette colline du Nord-Kivu après leur défaite face à l’armée congolaise.

Le colonel Steve Vermer, attaché à la Défense à l’ambassade de Belgique à Kinshasa, qui faisait partie de cette délégation, espère qu’une enquête sera diligentée sur la provenance de ces munitions.

« J’étais impressionné par la quantité très grande des munitions  qui se trouvent sur cette colline. On savait que le M23 avait de l’armement, avait des munitions, mais en telle quantité, ça m’a étonné. J’espère quil y aura une enquête qui permettra de voir d’où viennent ces munitions. J’ai cru voir que certaines de ces munitions étaient de fabrication russe mais je ne sais pas qui les leur a livré ».

A part les armes d’origine russe, d’autres armes d’identification chinoise et arabe auraient été également découvertes sur la colline de Chanzu.

Le gouverneur de province qui a accompagné ces diplomates leur a montré deux véhicules de l’armée rwandaise abandonnés par le M23 dans cette zone.

Mercredi, le gouverneur de province avait estimé à 300 tonnes, la cargaison de munitions cachées par les rebelles. Il avait déclaré que cette découverte contredisait les allégations des responsables de la rébellion qui affirmaient avoir puisé leur armement dans les dépôts de l’armée congolaise à Goma.

Le gouverneur du Nord-Kivu a assuré que ces armes constituaient un « véritable arsenal de guerre » qui pouvait permettre au M23 de tenir encore longtemps sur la colline stratégique de Chanzu d’où les rebelles ont été délogés après une opération musclée de l’armée loyaliste.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner