Katanga : 80 personnes atteintes d’une maladie non encore identifiée à Kinda

Dans la moustiquaire, un enfant victime de paludisme reçoit des soins dans un hopital à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le centre de santé de Kankolo (Katanga) a reçu quatre-vingt personnes souffrant d’une maladie non encore identifiée en trois jours. L’infirmier titulaire de ce centre de santé, Ilunga wa Ilunga a donné cette information à la presse lundi 11 novembre. Parmi ces malades, on compte des enfants et des adultes.

Les malades viennent d’une dizaine de villages de la localité de Kinda, située à 65 km au sud de la ville de Kamina.

Les symptômes qui reviennent sont des douleurs musculaires, la fatigue et l’hématurie c’est-à-dire la présence du sang dans les urines.

Mais Ilunga wa Ilunga a souligné que le centre de Kankolo est en rupture de stock en produits pharmaceutiques depuis plusieurs mois. Il déplore la difficulté de prise en charge correcte des malades.

Certains malades auraient quitté leurs villages pour se faire soigner ailleurs. D’autres se contentent de soins traditionnels sans succès, affirment les sources locales.

Le médecin chef de Zone de santé de Kinda, Benjamin Kavula, a annoncé qu’il descendra sur le terrain pour prélever les échantillons à remettre à sa hiérarchie.

Mais il a déploré l’absence des structures d’appui en médicaments dans cette partie du district médical du Haut-Lomami.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner