Nord-Kivu: Joseph Kabila invite les jeunes à se désolidariser des groupes armés

Joseph Kabila lors du meeting électoral qu’il a tenu à Goma, au Nord-Kivu, le 14 novembre 2011. © MONUSCO/Sylvain Liechti

Le chef de l’Etat demande aux jeunes de Beni et Lubero de se désolidariser des groupes armés qui insécurisent ces deux territoires de la province du Nord-Kivu. Il a lancé cet appel ce jeudi 28 novembre à Butembo à 300 kilomètres au Nord de Goma où il séjourne. Trois jours plus tôt, Joseph Kabila avait lancé le même appel aux habitants de la localité de Lagabo en Province Orientale.

Dans son adresse à la population de Butembo en présence notamment des responsables des partis politiques de l’opposition et de la majorité, Joseph Kabila a déploré que des jeunes congolais combattent dans les rangs des groupes armés nationaux et étrangers.

« La guerre que nous avons est causée par des groupes armés qui perturbent la paix de la population. Il y a les ADF/Nalu à Beni qui enlèvent les populations civiles. Ils sont appuyés par nos jeunes. Il y a aussi les groupes des FDLR qui créent la désolation de nos populations. Eux aussi sont soutenus par des groupes de jeunes », a regretté le chef de l’Etat congolais.

Lire sur le même sujet: RDC: la CPI appelle les jeunes à se désolidariser des groupes armés

Joseph Kabila a affirmé que ces miliciens ne remporteraient « aucune guerre » contre la RDC.

Il s’est réjoui que plusieurs groupes armés actifs dans la province du Nord-Kivu commencent à déposer les armes.

« A ceux qui ne l’ont pas encore fait, a-t-il ajouté, je lance encore un appel pour qu’ils déposent les armes ».

Le chef de l’Etat a affirmé que l’armée avait la capacité de neutraliser les groupes armés qui refuseront de se rendre.

Par ailleurs, il a promis, sans plus de détails, de mettre fin rapidement « aux tracasseries » que connaissent les populations de la région.

Joseph Kabila effectue une tournée dans l’Est du pays depuis le 20 novembre dernier. Ce déplacement est présenté comme un symbole de la « restauration de l’autorité de l’Etat » après la victoire de l’armée congolaise sur la rébellion du M23.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner