Ban Ki Moon déplore les nouveaux cas de Sida chez les femmes et les enfants

Ban ki Moon, secrétaire général des Nations Unies, 2mars 2009 à Kinshasa

 De nouveaux cas d’infections au VIH/Sida ont été enregistrés chez les femmes et les enfants. Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki Moon l’a déploré dans son message à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le VIH/Sida dimanche 1er décembre. Cependant, il a loué les efforts fournis par les pays qui ont augmenté l’enveloppe destinée à la lutte contre cette pandémie.

Le secrétaire général des Nations unies a reconnu que des défis restent à relever dans la lutte contre le VIH/Sida. Pour lui, les femmes vivant avec cette maladie devraient toutes avoir accès au traitement.

Dans son message, Ban Ki Moon a également dénoncé la stigmatisation persitante des personnes atteintes du VIH/Sida. Il a exigé un changement immédiat des comportements.

En outre, il a loué les avancées enregistrées dans le domaine du traitement. Le secrétaire général de l’ONU estime que l’objectif de stopper le Sida et/ou d’inverser son cours en assurant les antirétroviraux à 15 000 000 de personnes d’ici à 2015 est lui aussi en voie d’être atteint. Il a  remercié pour cela tous ceux qui financent la lutte contre cette pandémie, les pays à grands revenus, ceux à revenus intermédiaires ou à revenus faibles.

« Le nombre de nouvelles infections et de décès est en net recul » a déclaré Ban Ki Moon.

Il a souligné que continuer à investir, agir et innover aiderait beaucoup à atteindre l’objectif de zéro nouvelle infection, zéro discrimination et zéro décès lié au Sida.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner