Kasaï-Oriental: Joseph Kabila inspecte la réhabilitation des infrastructures

Joseph Kabila à Mbuji-Mayi

Le chef de l’Etat poursuit ce samedi 14 décembre son séjour au Kasaï-Oriental. Il a visité dans la matinée  la Société congolaise Amis d’investissement minier (Sacim) ex-Sengamines à Tshibwe, à 45 km de Mbuji-Mayi. Le programme officiel prévoit une visite de Joseph Kabila sur le site de construction d’un barrage hydro électrique sur la rivière Mova et d’un aérodrome.

Le chef de l’Etat devrait aussi inspecter les travaux de réhabilitation de la route et du pont jeté sur la rivière Kanshi.

Le mardi pendant la visite d’une usine de concassage située à une dizaine de kilomètres de Mbuji-Mayi, le représentant de l’entreprise chinoise a expliqué au président de la République le fonctionnement de cette usine.

Joseph Kabila a ensuite parcouru environ 1 kilomètre à pied pour voir un ravin qui menace de couper la nationale Nº1.

Arrivé à cet endroit, il est monté à bord de sa voiture et a pris la direction de Mwene-Ditu sans son cortège. L’on ignore la distance que le chef de l’Etat a parcourue sur la nationale Nº1 avant de retourner à Mbuji-Mayi.

Certaines sources assurent que Joseph Kabila n’est pas arrivé à Mwene-Ditu.

Les mêmes sources affirment que le chef de l’Etat a voulu se rendre compte de l’état de route.

Les attentes

La société civile du Kasaï-Oriental dit espérer que Joseph Kabila va apporter des solutions aux problèmes que connaît cette province.

« La population attend du chef de l’Etat la protection du patrimoine de la Miba et la relance des activités », affirme Me Jean Alexis Kaswaswa, président de la société civile provinciale.

La même source ajoute que le Kasaï-Oriental connaît également un problème de désenclavement et d’accès à l’eau et à l’électricité.

« Il y a également un problème à la limite entre les deux Kasaï. Un problème de fixation de limite entre les deux provinces. Il faudra qu’on nous aide à trouver une solution », poursuit-il.

Josepyh Kabila est arrivé à Mbuji-Mayi le vendredi 13 décembre. Depuis son arrivée, il n’a encore fait aucune déclaration.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner