Bukavu : la police arrête 35 bandits et saisit une importante quantité de chanvre

Une vue aérienne de la ville de Bukavu. Photo PhilKin

La police a arrêté trente-cinq bandits à Bakavu et saisi une importante quantité de chanvre depuis le 25 décembre. Elle mène une opération contre le banditisme urbain dans la capitale provinciale du Sud-Kivu depuis le jour de Noël. Le commissaire principal de cette province, général Gaston Lunzembo, indique que cette opération vise à mettre fin à l’insécurité dans la ville de Bukavu où des gangsters s’attaquent à des passants avec des armes blanches.

« Nos services de renseignements ont travaillé il y a 2 ou 3 mois pour identifier ces gangs, les noms, les adresses. Lorsqu’ils ont rassemblé ça, nous avons présenté les dossiers à l’autorité  politico-administrative », a expliqué le général Gaston Lunzembo.

A l’en croire, l’opération contre les bandits qui sera menée jusqu’au 25 février 2014 a été lancée après l’autorisation des autorités.

Le commissaire principal provincial de la police a affirmé qu’environ une tonne de chanvre et des boissons prohibées ont été saisis par les policiers.

Dix-neuf enfants de la rue accusés d’actes de banditisme dans la ville ont également été arrêtés. Ils seront mis à la disposition du Parquet.

La police mène des opérations similaires dans d’autres villes du pays. A Mbuji-Mayi, elle a arrêté une centaine de personnes accusées de vols, extorsions des biens, consommations de substances nuisibles à la santé et ivresse publique.

A Kinshasa, les policiers mènent depuis le mois de novembre l’opération « Likofi » contre les bandits appelés «Kulunas».

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner