RDC: affrontements entre l’armée et les ADF/Nalu à Kamango, un mort

Un campement des FARDC à Kibati Goma, au Nord-Kivu.

Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et les rebelles ougandais des ADF/Nalu se sont affrontés dimanche à l’est de Kamango  à environ 90 kilomètres au nord-est de la ville de Beni (Nord-Kivu). Un militaire a été tué. Dans la même région, un hélicoptère de la Monusco a essuyé des tirs le même jour de ces rebelles, a rapporté lundi 6 janvier  le porte-parole militaire de la Mission de l’ONU pour la stabilisation en RDC (Monusco), le lieutenant-colonel Félix Bass.

Un militaire des FARDC a été tué et des rebelles des ADF/Nalu repoussés dans la forêt après des accrochages enregistrés dimanche dans la zone de Kamango entre l’armée régulière et ces rebelles. C’est le porte-parole militaire de la Monusco, le lieutenant-colonel Félix Bass qui l’a révélé lundi dans une conférence de presse. Il a précisé que «la Monusco a farouchement répondu par des tirs» après qu’un hélicoptère de la Mission a essuyé les tirs des ADF/Nalu dans le même secteur de Kamango.

L’officier onusien a par ailleurs qualifié d’«acte ignoble», l’assassinat du colonel Mamadou Ndala, commandant du 42ème bataillon des commandos des unités de réaction rapide des FARDC, tué jeudi 2 janvier près de Beni.  Il a assuré que cette «grande perte» n’entamerait en rien la traque des rebelles ADF/Nalu et des rebelles hutus rwandais des FDLR par les FARDC appuyées par la Monusco.

Les FARDC avaient repris mercredi 25 décembre dans la soirée le contrôle de cette localité, en délogeant les ADF/Nalu qui l’occupaient depuis le matin. Selon les responsables du premier secteur des FARDC basés à Beni, les combats de plus d’une heure avaient fait une vingtaine des morts. La contre-offensive de l’armée avait été appuyée par l’aviation militaire de la Monusco.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner