La Grande Bretagne affecte 59 millions USD à la lutte contre le paludisme en RDC

Dans la moustiquaire, un enfant victime de paludisme reçoit des soins auprès d’une infirmière à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Un projet de lutte contre le paludisme en RDC a été lancé mercredi 8 janvier à Kinshasa. Il vise notamment à augmenter la disponibilité et l’accessibilité des antipaludéens de qualité dans les pharmacies privées dans ce pays où presque le tiers des décès sont causés par cette maladie. Financé par l’Agence britannique de coopération et développement (DFID) à hauteur de 36 millions des livres sterling (plus de 59 millions de dollars américains), ce projet est exécuté par l’Association de santé familiale (ASF).

Il entre dans le cadre de l’assistance de la DFID à la RDC pour atteindre les objectifs du millénaire. Le projet comprend trois volets, a expliqué Nestor Ankiba, administrateur délégué de l’ASF.

«Ce projet va consister à rendre disponibles et accessibles les antipaludiques dans les pharmacies du secteur privé, de sorte que la population congolaise qui s’adresse à ce secteur à 70 % ait accès aux médicaments de bonne qualité», a-t-il précisé.

Selon l’Association de santé familiale, 2% seulement des médicaments contre le paludisme présents sur le marché sont de bonne qualité.

L’autre composante du projet consiste dans le renforcement des capacités du Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP) dans la gestion et l’utilisation des données, qui demeurent très importantes pour la prise des décisions.

Enfin, le projet prévoit aussi la distribution de 4,5 millions moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée à la population du Kasaï-Occidental, estimée à environ 9 millions d’habitants.

Le PNLP affirme procéder également à la pulvérisation d’insecticide dans certaines zones de santé, en cas de résistance des moustiques à certains insecticides.

Le paludisme est l’une de principales causes de mortalité en RDC. Presque le tiers des décès enregistrés dans ce pays chaque année sont dus à cette maladie.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner