Isangi: plus de 40 000 enfants enregistrés à l'Etat civil en 2013

Une femme et son bébé le 31/05/2013 à Kinshasa, lors de la cérémonie de lancement officiel du cadre d’accélération de la réduction de la mortalité de la mère et de l’enfant en RDC. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Plus de 40 000 enfants ont été inscrits à l’Etat-civil en 2013 dans le territoire d’Isangi en Province Orientale. Ces statistiques ont été données, lundi 13 janvier, par le bureau de l’Etat civil de ce territoire, situé à 125 km à l’Ouest de Kisangani, chef-lieu de la province Orientale. Le chef de la mission d’évaluation de cette opération d’enregistrement d’enfants, docteur Norbert Mosunga a invité les médias et les autorités administratives locales à sensibiliser davantage la population en vue d’enregistrer tous les nouveau-nés au cours de cette année 2014.

«Il y a eu un afflux de parents au bureau de l’Etat-civil suite aux deux campagnes de sensibilisation organisées. C’est un résultat encourageant. Un enfant non inscrit à l’Etat-civil n’est pas reconnu par l’Etat. Il n’a pas une nationalité et il n’a pas non plus un nom», a indiqué le docteur Norbert Mosunga.

Selon le code de la famille, c’est dans les quatre vingt dix jours (90) qui succèdent l’accouchement qu’il faut enregistrer le nouveau-né à l’état civil. Cette démarche permet à l’enfant d’avoir une reconnaissance officielle. L’enfant enregistré détient officiellement sa nationalité et sa filiation dans une famille.

«L’enfant peut se réclamer héritier de la première catégorie de tel parent que celui qui a son acte de naissance sur lequel on va repérer le nom de son père ou de sa mère. Un enfant déclaré à l’Etat-civil requiert la nationalité de ses parents», explique Dieudonné Kutumbakana, préposé au bureau de l’Etat-civil.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner