Katanga : l’armée dément avoir perquisitionné la ferme de Mwenze Kongolo

Mbuayama Nsiona, Gén./FARDC lors de la cérémonie de remise des Règlements logistiques par la mission EUSEC en RD Congo au FARDC, le 14/02/2012. Radio Okapi/Ph. Aimé-NZINGA

L’armée n’a jamais perquisitionné la ferme de l’ancien ministre de la Justice, Jeannot Mwenze Kongolo, a affirmé vendredi 24 janvier le commandant de la 6e région militaire des Forces armées de la RDC (FARDC), le général Mbwayama Nsiona, au cours d’un point de presse tenu à Lubumbashi, au Katanga. Mwenze Kongolo avait accusé les FARDC d’avoir perquisitionné sa ferme à Lubumbashi sans aucun mandat les y autorisant. Pour l’officier supérieur des FARDC, cette perquisition n’a jamais eu lieu.

Au cours d’une conférence de presse tenue jeudi 23 janvier à Kinshasa, Jeannot Mwenze Kongolo avait dénoncé une perquisition exécutée sans mandat dans sa ferme la nuit du 21 janvier, s’étonnant aussi que cette opération ait été menée par l’armée en lieu et place de la police judiciaire. Réagissant à ces accusations, le commandant de la 6e région militaire des FARDC affirme que ses services n’ont jamais perquisitionné cette ferme.

«Je suis étonné parce qu’aucune ferme n’a été jusque là perquisitionnée et je n’hésiterais pas à le faire si les renseignements m’orientaient sur les caches d’armes ou des repères d’insurgés dans la ville de Lubumbashi. Moi, je suis respectueux des lois, et lorsqu’il s’agit de suspicion, je le ferai en bonne et due forme», a-t-il répondu.

L’officier militaire s’est aussi interrogé sur l’opportunité d’une telle opération.

«Tout autour de Lubumbashi, nous avons combien de fermes ? Pourquoi seulement cette ferme serait visée ? Qu’il nous dise s’il y a des reproches à se faire», a-t-il affirmé.

Après avoir dénoncé cette perquisition, l’ancien compagnon de Laurent Désire Kabila, président national des Patriotes kabilistes, a accusé «le régime» de vouloir, par cette opération, «mettre fin» à sa vie.

L’ancien ministre de la sécurité et de la Justice avait promis de déposer une plainte pour violation de domicile.

Lire aussi sur radiookapi.net :

RDC: Mwenze Kongolo dénonce la perquisition sans mandat de sa ferme à Lubumbashi

Lambert Mende: «La perquisition n’était pas dirigée contre John Numbi»

RDC : le domicile du général John Numbi perquisitionné à Lubumbashi

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner