Gemena: 39 Congolais évacués de la Centrafrique se plaignent de leurs conditions de vie

Gemena dans l’Equateur

Trente-neuf Congolais rapatriés de Centrafrique à cause des violences qui y ont lieu dans ce pays se plaignent de leurs conditions de vie à Gemena où ils sont arrivés le samedi 24 janvier. Rapatriés par l’ambassade de la RDC à Bangui, ils regrettent de ne recevoir aucune aide.

Ces Congolais ont été rapatriés à bord des avions qui transportent les militaires congolais en déploiement en Centrafrique pour le compte de la Mission Internationale de Soutien à la Centrafrique sous conduite Africaine (Misca).

« A l’ambassade [de la RDC à Bangui], nous avions souffert. Nous avions onze autres compatriotes qui ont dû sortir pour chercher la nourriture. Ils ont tous été tués. Suite à ce drame, comme des vols qui transportent des troupes du contingent FARDC de la Misca  en déploiement en RCA font des rotations entre Bangui et la RDC, l’ambassade a obtenu que l’on nous embarque à bord de ces avions d’abord pour Gemena ensuite vers Kinshasa, notre destination finale », raconte l’un de ces rapatriés.

« Mais ici à Gemena, poursuit la même source, nous sommes abandonnés. Nous vivons sous un hangar de la RVA. »

Interrogé, le commissaire de district du Sud-Ubangi dit ne pas être au courant de la présence de ce groupe à Gemena. Il dit vouloir s’enquérir de la situation avant de répondre à leur appel à l’aide.

L’ambassadeur de la RDC en Centrafrique, Gaspard Mugaruka Bin Mubibi, a déclaré le 14 janvier à Radio Okapi que la situation politico-sécuritaire en République Centrafricaine (RCA) a poussé cinq cents quatre-vingt neuf Congolais à regagner leur pays.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner