Kinshasa: les Eglises appelées à mettre fin au tapage nocturne et diurne

Eglise Francophone protestante dans la commune de la Gombe à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les gouvernements central et provincial de Kinshasa s’engagent à lutter contre le tapage nocturne et diurne dans la capitale de la République démocratique du Congo(RDC). Le gouverneur de la ville, André Kimbuta, qui a réuni vendredi 31 janvier une cinquantaine de responsables des Eglises, leur a demandé de mettre fin aux bruits de tout genre le jour, tout comme la nuit.

« Nous avons parlé des cas des tapages nocturnes et diurnes. Nous nous sommes mis d’accord pour aboutir à un atterrissage en douceur », a affirmé André Kimbuta.

Le gouverneur de Kinshasa a aussi demandé aux responsables de ces Eglises d’être en règles avec certaines exigences administratives.

Ces recommandations ont été bien accueillies par les responsables religieux présents à cette réunion.

« La prière ne peut pas indisposer les voisins », a déclaré le pasteur Sony Kafuta de l’Eglise Armée de l’Eternel.

« Le gouverneur est à féliciter », a, pour sa part, renchéri le pasteur Pascal Mukuna, de l’Assemblée chrétienne de Kinshasa (ACK).

Plusieurs mesures dans la lutte contre les tapages nocturne et diurne ont déjà été prises à Kinshasa. Elles concernaient non seulement les Eglises, mais aussi les bars et terrasses.

Mais ces mesures n’ont pas été suivies ni appliquées.

Samedi 1er février-le lendemain de la rencontre entre Kimbuta et les responsables des Eglises-, une de ces Eglises opérant sur Bandal Kimbondo a effectué son culte matinal. Des chaises ont débordé sur la voie publique et des bruits étaient toujours perceptibles.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner