Nord-Kivu: plus de 700 familles déplacées vivent difficilement à Masisi

Des déplacés de Mugunga au Nord-Kivu lors de la visite des diplomates africains, 24/02/2011.

Plus de 700 familles déplacées vivent, depuis quatre jours, dans des conditions déplorables, dans les localités de Nyamitaba, Lushebere et Muheto, du groupement de Bashali Kahembe, en territoire de Masisi (Nord-Kivu). Ils ont fui les combats entre les Forces armées de la RDC (FARDC) et les miliciens de l’Alliance des Patriotes pour un Congo Libre et Souverain (APCLS) coalisés aux Nyatura, dans les localités de Kasira et Mutembere.

Cette information est confirmée par des sources coutumières du groupement de Bashali Kahembe qui indiquent que certains déplacés ont trouvé refuge dans des églises et d’autres passent la nuit à la belle étoile. Selon ces derniers, ces déplacés effectuent des petits travaux manuels pour les autochtones. Ce qui leur permet de gagner un peu d’argent. La plupart d’entre eux vivent de la solidarité des populations qui les accueillent.

L’administrateur du territoire de Masisi, Dieudonné Tshishiku, a appelé samedi tous les groupes armés locaux et étrangers actifs dans ce territoire à déposer les armes et à rejoindre le processus de désarmement, réintégration et réinsertion (DDR) enclenché par le gouvernement congolais.

Dieudonné Tsishiku a aussi appelé chaque habitant à «prêcher la paix, la cohabitation pacifique et la cohésion nationale». Des miliciens APCLS et Nyatura avaient déserté le centre de regroupement d’ex-combattants de Bweremana pour investir à nouveau les localités qu’ils occupaient avant de se rendre à l’armée.

Ces miliciens sont réfractaires au plan de désarmement, réintégration et réinsertion sociale, présenté le 20 novembre dernier par le gouvernement congolais. Son porte-parole, Lambert Mende avait assuré que ce plan veillera à offrir un accueil digne et mérité aux compatriotes qui acceptent de déposer les armes.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner