Kisangani : des veuves dorment dehors pour réclamer leurs rentes de survie

Centre ville de Kisangani

 Une trentaine de veuves et orphelins de fonctionnaires ont organisé un sit-in devant les bureaux de la division de la fonction publique de Kisangani depuis six jours. Ils réclament le paiement sept mois d’arriérés de leurs rentes de survie. Le chef de division de la fonction publique a expliqué lundi 3 février que leurs maris et pères étant décédés depuis plus de six mois, ils ont été déversés dans le rang du personnel passif, selon la réglementation de l’administration publique.

Ces veuves et les orphelins de fonctionnaires estiment qu’ils ne peuvent pas être déversés dans le rang du personnel passif sans une notification de Kinshasa et le paiement de leurs décomptes finaux.

Les manifestants ont scellé le bureau de la division provinciale de la Fonction publique où cinq divisions de l’administration publique fonctionnent.

Ils dorment sur les marches situées à l’entrée de ce bureau, s’exposant ainsi aux intempéries.

Deux de ces veuves ont d’ailleurs été admises dans un hôpital de la place car le froid de la nuit a aggravé leurs rhumatismes.

Selon les témoignages recueillis sur place, les manifestants mangent grâce à l’aide des personnes de bonne volonté.

Lire aussi radiookapi.net :

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires