Equateur: 150 enfants morts du paludisme en un mois à Ikela

KALEMIE. LA BONANA, Enfants sur la plage. Radio Okapi/François-Xavier MYBE

Environ 150 enfants de moins de cinq ans sont décédés du paludisme sur les 465 cas de cette maladie enregistrés en un mois dans 4 aires de santés d’Ikela, à plus de 1014 km à l’Est de Mbandaka (Equateur). Le médecin chef de zone de santé d’Ikela, docteur Jean Pierre Inonga, a livré cette information dans un rapport rendu public lundi 4 février.

Il a indiqué que 18 morts seulement sont enregistrés dans des structures sanitaires de Yaloya, yaloketo, Yolombo et Lokola tandis que 132 autres cas ont été rapportés par les communautés locales.

Le docteur Jean Pierre Inonga accuse de nombreux parents d’emmener leurs enfants dans les églises de réveils en lieu et place des hôpitaux ou centres de santé qualifiés.

«Il est difficile de mettre directement en cause ces chiffres parce que beaucoup de parents amènent leurs enfants dans les églises de réveils. D’autres recourent à la médecine traditionnelle», a déploré le médecin chef de zone de santé d’Ikela.

Le Dr Inonga a par ailleurs indiqué qu’une équipe de délégués de la zone de santé, du district sanitaire de la Tshuapa et de leur partenaire UCP PARS est en route vers ces aires de santé pour mener des enquêtes sur le nombre de morts avancé par les communautés locales.

Une initiative saluée par le coordonnateur des ONG des droits de l’homme.

Pour l’infirmier titulaire de l’aire de santé de Yaloketo, les malades présentent de fortes fièvres accompagnées d’anémie.

De son côté, l’administrateur du territoire d’Ikela a lancé un cri dalarme aux autorités de la province de l’Equateur pour une assistance en médicaments.

Au premier trimestre de l’année 2012, le paludisme avait également fait 36 décès parmi les 4 451 cas enregistrés dans la zone de santé d’Ikela (Equateur).

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner