Maniema: les miliciens ont violé une dizaine de femmes à Bafamundu

Une femme victime de viol.

Des hommes fidèles au chef milicien Thoms sont accusés d’avoir violé, le week-end dernier, une dizaine de femmes dans la localité de Bafamundu, en territoire de Kailo, à plus de 100 km de Kindu (Maniema). Arrêtés lundi dernier au chef-lieu du Maniema, quatre hommes parmi ces assaillants ont avoué qu’ils ont violé et emporté des biens de la population pour le compte du chef milicien Thoms.

Des sources concordantes indiquent que ces hommes arrêtés étaient venus vendre de la viande boucanée des espèces protégées à Kindu.

Selon la société civile et l’administrateur de Kailo, certains habitants de Bafamundu fui leur localité. Ils ont entraîné dans leur mouvement d’autres habitants des villages du territoire de Kailo.

Les mêmes sources indiquent que ceux qui n’ont pas réussi à fuir subissent des traitements inhumains et dégradants de la part de ces miliciens.

Le chef milicien Thoms et ses hommes opèrent dans le parc de la Lomami, en territoire d’Opala, à 265 km au Sud de Kisangani (Province Orientale).

En septembre dernier, une centaine d’hommes qui lui sont fidèles avaient pris au mois 20 000 personnes en otage au poste d’Etat de Lowa, dans le territoire d’Ubundu, à 125 Km au Sud de Kisangani (Province Orientale).

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner