Les Kinois apprécient diversement la chasse aux vendeurs de rue

Un vendeur de racines et cigarettes. Kinshasa, 2002.

Depuis quelques temps, la police chasse les vendeurs qui exposent leurs produits sur les artères principales de Kinshasa. Ces vendeurs sont obligés de trouver des étals dans les marchés. Ce qu’ils refusent prétextant les longues distances qui séparent parfois les clients des marchés. Radio Okapi a recueilli jeudi 6 février les témoignages des Kinois sur cette opération de police.

Certaines avenues comme Ethiopie (Kasa-Vubu), du commerce et Bypass vers Rond-point Ngaba, qui autre fois étaient envahies par les marchands sont plus aérées depuis que la police a obligé les vendeurs à dégager la voie. La circulation y est devenue plus fluide tant pour les piétons que pour les véhicules, affirment des usagers de ce tronçon.

Tous les étalages sur la chaussée qui empêchaient la circulation au grand marché de Kinshasa ne sont plus visibles.

« Depuis qu’ils ont désengorgé par exemple au Rond point Ngaba, il n’y a plus d’embouteillages. Il faut d’avantage veiller à ce que les gens ne puissent pas rentrer sur la route ou vendre sur la route», déclare un conducteur.

Cette opération d’évacuation de la voie publique est tout de même contestée par les marchands qui estiment n’avoir pas de place pour vendre.

« À l’intérieur du marché, chaque maman a au moins 10 tables, si nous y entrons, on nous chasse et il n’y a pas de place. Voila pourquoi nous ne pouvons pas y entrer. S’il n’y a pas de marché ici pourquoi les agents de l’Etat vienne prélever les taxes ici ?», interroge une vendeuse qui opérait sur Ethiopie non loin du marché Gambela.

Cependant, certains marchands tentent toujours de réoccuper la chaussée pour étaler leurs marchandises, après le départ de la police. C’est notamment à Ethiopie et Matete.

« A Matete par exemple, c’est comme s’ils [les policiers] ont un peu lâché [le contrôle] et les gens recommencent avec leurs anciennes habitudes. Il y a des places au marché, le nouveau marché de Matete qui a été réhabilité, il y a des places qui sont vides», réplique de son côté un passant satisfait de l’opération de police.

Lire aussi sur radiookapi.net :

RDC: la grève de petits commerçants paralyse les activités dans les marchés de Kinshasa

Fête de Noël : les rues et les marchés de Kinshasa ne connaissent pas l’ambiance habituelle

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (102)
RDC (101)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (48)
FARDC (40)
Beni (31)
Monusco (29)
MLC (25)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)