Nord-Kivu : les combattants APCLS délogent les FARDC de 2 localités

Un milicien dans l’Est de la RDC.

Des violents combats ont opposé les combattants APCLS (Alliance des patriotes pour un Congo libre et souverain) et leurs alliés Nyaturas vendredi 7 février dans les localités de Ndondo, Kibarizo et Muhanga, près de Kitchanga. Les miliciens ont délogé les militaires des deux dernières localités, d’après les sources locales. Les affrontements ont provoqué des mouvements de population.

Selon les sources sur place, ces combattants sont venus de Kahira, à 30 km à l’Ouest de Kitshanga. Ils ont attaqué simultanément les militaires dans ces localités situées entre 3 et 27 km, respectivement au Nord et à l’Ouest de Kitchanga où plus de quatre cents habitants ont passé la nuit autour de la base des casques bleus de la Monusco à Kitchanga, craignant pour leur sécurité.

Les APCLS et leurs alliés ont multiplié les attaques contre l’arme dans le secteur depuis le mois de janvier.

Une unité de commandos a commencé à se déployer depuis vendredi 7 février à Kitchanga pour venir en renfort au 804è régiment dans l’éradication des groupes armés, a annoncé le responsable des commandos samedi 8 février au cours d’un meeting.

Il a appelé les populations à prêter main forte aux militaires dans leurs efforts de pacifier cette région.

Les habitants de Kitchanga eux-mêmes se sont dit soulagés par l’arrivée de ces commandos.

Lire aussi radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner