Kananga : 2 policiers et un militaire arrêtés pour cambriolage

Patrouille de la Police Nationale Congolaise(PNC). Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Deux éléments de la police nationale congolaise (PNC) et un officier des Forces armées de la RDC (FARDC) ont été arrêtés samedi 8 février après avoir cambriolé le domicile d’un changeur de monnaie dans la ville de Kananga, au Kasaï-Occidental. Les policiers et le capitaine étaient en patrouille de nuit quand ils ont commis leur forfait. Ils ont emporté une importante somme d’argent, dont le montant n’a pas été précisé, ainsi que des biens appartenant à la victime dont l’habitation est située au quartier Kamayi, à 100 m du camp militaire.
Les trois accusés sont détenus au cachot de la police, en attendant leur transfert à l’auditorat militaire.

Pour le commissaire provincial de la PNC, le général Lukumbilo, les protecteurs de la population ne doivent pas se transformer en voleurs. Pour cela, il sollicite une audience publique pour flagrance.

«Nous les protecteurs de la population, nous devenons les lions de la population. C’est dans la patrouille que l’on avait organisé dans la province qu’on est tombé sur deux policiers et un capitaine du 812e régiment des FARDC qui ont volé. Alors, ça se voit à l’œil nu que c’est nous-mêmes qui sommes à la base des vols et tracasserie contre la population», a-t-il déploré.

Le général Lukumbilo plaide pour que ces agents de l’Etat soient jugés publiquement, condamnés puis transférés à la prison de Ndolo, à Kinshasa.

«Il y a eu un mauvais recrutement au sein de la police. Ce sont des civils ramassés qui ne sont pas des policiers», a-t-il affirmé.

Le chef de la police à Kananga promet d’organiser ses unités pour mettre fin à ce phénomène.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Nord-Kivu: un agent de la Monusco tué à Beni

Kasaï-Occidental: une ONG s’inquiète de l’insécurité croissante à Kananga

Mbuji-Mayi: les habitants du quartier Lumumba accusent les policiers de vols

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner