Nord-Kivu : la Société civile de Masisi appelle l’armée à se déployer à Mwima

Un milicien dans l’Est de la RDC.

Le président de la Société civile de Masisi appelle l’armée à se déployer dans la localité de Mwima, à une centaine de Km à l’ouest de Goma, dans le Nord Kivu. Selon cette structure citoyenne, les milices Maï-Maï Fédération de défense pour les Congolais (FDC), Alliance du peuple pour un Congo libre (APCLS) et Nyatura y multiplient des exactions, pillages et extorsions des produits agricoles des populations. 12 personnes ont été tuées le week-end dernier durant des affrontements entre ces groupes armés, indique pour sa part l’administrateur du territoire de Masisi.

Selon le président de la Société civile de Masisi, Amani Ndakola, les habitants de Mwima sont victimes de torture de la part de ces combattants. Samedi dernier, ces combattants ont tué douze personnes, dont 4 femmes.

D’autres sources parlent aussi d’arrestations arbitraires opérées par ces hommes armés. Selon l’administrateur du territoire de Masisi, Ndayambage Sukisa, ces miliciens maltraitent toute personne opposée à leurs exigences. Il appelle tous ces groupes armés à déposer les armes.

Pour sa part, le président de la société civile de Masisi estime que seule la présence des FARDC à Mwima va décourager l’activisme de ces hommes armés.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Nord-Kivu: les activités ont repris sur l’axe Beni-Eringeti après la défaite des ADF

Nord-Kivu: le déploiement de la brigade d’intervention de l’Onu salué à Kamango

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner