Nord-Kivu: les Maï-Maï Cheka occupent une dizaine de localités sur l’axe Walikale-Masisi

Un milicien dans l’Est de la RDC.

Le NDC (Nduma Defense of Congo) du chef milicien Ntabo Ntaberizi alias Cheka occupe, depuis une semaine, une dizaine de localités sur l’axe Walikale-Masisi, à environ 70 km de Goma (Nord-Kivu). Des sources locales indiquent que Sheka a commencé à envahir ces villages, en décembre dernier, après que les Forces armées de la RDC (FARDC) ont quitté leurs positions de Rubonga et Ruvungi, en groupement Ihana, pour se redéployer vers Walikale centre.

Le chef du secteur des Wanyanga, Mwami Kiroba Mulengezi affirme que ces miliciens ont étendu, depuis deux semaines, leur zone d’occupation dans d’autres localités des groupements Luberiki et Utunda.

Selon la société civile à Walikale, Sheka contrôle une dizaine de sites miniers de la cassitérite et de l’or ainsi que les marchés des villages, où il impose une racket de protection mensuelle de 1000 francs congolais (1,2 dollar américain) par creuseur.

Tous les chefs des groupements et chefs de postes d’encadrement ont dû quitter leurs villages à part quelques chefs des localités qui résistent encore sur place, indique la même source.

Le NDC de Cheka fait fi de l’appel de la Monusco et des autorités congolaises qui ont appelé les groupes armés à déposer les armes au risque d’en être contraint.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner