Les FARDC appellent les ADF à déposer les armes, avant «l’assaut final»

Armes à main, les militaires de Fardc concentrés lors du défilé du 30 juin 2010. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les FARDC appellent les rebelles ougandais des ADF qui refusent encore de désarmer à déposer les armes. Il s’agit d’une dernière chance donnée aux ADF avant l’assaut final de l’armée congolaise contre le dernier retranchement de ces rebelles, a précisé vendredi 28 février à Beni-ville, le porte-parole des FARDC au Nord-Kivu, le colonel Olivier Amuli. 

«Nous lançons un appel à tous les ADF, qui résistent encore de déposer les armes car bientôt nous allons procéder à une phase beaucoup plus douloureuse. C’est-à-dire que nous voulons à tout prix neutraliser définitivement ce groupe-là », a-t-il déclaré.

Selon le porte-parole des FARDC au Nord-Kivu, l’armée qui mène l’opération Sokola 1 visant le désarmement de tous les groupes armes actifs dans le territoire de Beni, est en train de consolider ses positions.

Avant «l’assaut final», le porte-parole des FARDC au Nord-Kivu, a invité les ADF à se rendre volontairement à la Monusco et dans les positions proches de l’armée congolaise sur le terrain des combats:

«Nous donnons encore la chance à ceux-là qui sont des Congolais de pouvoir déposer les armes, parce que les FARDC ne vont pas laisser éternellement les ADF circuler dans les forêts comme des électrons libres. Ils ont deux choix: soit [se rendre] à la Monusco à travers la section de DDRRR ou soit il y a des commandants FARDC sur le terrain qui ont reçu des instructions . S’il y a quelqu’un qui se rend, qui dépose l’arme, il sera traité conformément au droit International humanitaire. »

Depuis la mi-janvier, les FARDC, appuyées par la Monusco, ont lancé l’opération « Sokola » [Nettoyez], pour le désarmement les rebelles ougandais des ADF. Les militaires congolais ont repris le contrôle de plusieurs localités depuis le lancement de cette opération.

Ils ont délogé le samedi 18 janvier les ADF de trois localités qu’ils occupaient depuis plusieurs mois. La plus grande position conquise par l’armée est Mamundioma, village situé à environ 45 kilomètres au Nord-Est de la ville de Beni et qui était considéré comme  une position stratégique des rebelles ougandais, qui l’occupaient depuis bientôt deux ans.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner