Evasion de la prison de Kananga : l’OCDH appelle à renforcer la sécurité

Un détenu à la prison Munzenze de Goma.

Au lendemain de l’évasion d’un prisonnier condamné à la peine capitale de la prison centrale de Kananga (Kasaï-Occidental), le coordonnateur provincial de l’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) appelle les autorités compétentes à renforcer la sécurité dans cette maison carcérale. Pour Maitre Hubert Ngulandjoko, la réhabilitation de cette prison et l’augmentation du nombre d’agents de sécurité pourraient dissuader les tentatives d’évasion dans l’avenir.

«Cette évasion n’est pas une surprise pour nous. Nous avions demandé et nous continuons à demander que les autorités prennent les dispositions nécessaires pour renforcer les dispositifs sécuritaires parce qu’une grande prison comme celle-ci ne peut pas être gardée par moins de 5 policiers. C’est insignifiant», a-t-il affirmé.

L’OCDH compte rencontrer les autorités compétentes à ce sujet, a affirmé son coordonnateur.

«L’administration pénitentiaire nous a rassuré que des lettres ont déjà été écrites mais, malheureusement, sans aucune suite à ce jour», a-t-il déploré.

Un prisonnier s’est évadé de cette prison la nuit du dimanche 9 à lundi 10 mars, après avoir soulevé la toiture et escaladé le mur de la prison. Un second détenu, qui tentait de s’évader par le même chemin, a été abattu.

Ces deux prisonniers faisaient partie des 13 membres de la bande «le billionnaire » condamnés par la cour militaire de Kananga à la peine capitale pour association de malfaiteurs. Selon le ministère public, les condamnés opéraient nuitamment avec arme de guerre et munitions.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Maniema: plus de 50 détenus s’évadent de la prison centrale de Kindu

Etat des lieux du système pénitentiaire congolais

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner