Des miliciens Bakata Katanga incendient une dizaine de villages à Mitwaba et Pweto

Des miliciens du groupe Bakata Katanga lors de leur reddition au bureau de la Monusco/Lubumbashi, samedi 23 mars 2013 Ph. Kabena

Des miliciens Bakata Katanga ont attaqué près de dix villages des territoires de Mitwaba et Pweto au Katanga en l’espace d’une semaine. A en croire le  président  de la société  civile de Mitwaba, ces combattants ont incendié toutes les habitations  de ces  villages et coupé les oreilles à six personnes.

La dernière attaque a eu lieu dans la nuit du dimanche au lundi 10 mars. Le président de la société civile de Mitwaba rapporte que les miliciens Maï-Maï étaient venus chercher le chef du groupement Muhombe.

Ils s’en seraient pris aux villageois après avoir constaté que la personne qu’ils recherchaient était introuvable.

Les miliciens auraient ensuite incendié cinq villages de ce groupement. Il s’agit de Kibambale, Katongo, Kikanga , Katebula et Mweswa.

Le président de la société civile de Mitwaba affirme que les combattants Bakata Katanga ont également coupé les oreilles de 6 paysans.

Il indique avoir recueilli ces témoignages auprès des villageois qui ont fui leurs localités après l’incendie de leurs maisons.

De leur côté, des ONG locales basées à Mitwaba font savoir que trois autres villages du territoire de Pweto ont aussi été incendiés la semaine dernière. La plupart des habitants de ces villages ont trouvé refuge à Kasungeji, Sampwe, Mupanga et vers le secteur de Kilwa.

Les Bakata Katanga sont régulièrement coupables d’exactions contre les populations civiles dans les territoires de Mitwaba, Manono, Pweto et Malemba Nkulu.

Des organisations humanitaires avaient recensé en janvier dernier 66 villages incendiés par ces miliciens en l’espace de 5 mois dans cette partie du Katanga.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner