Nord-Kivu : la population hésite de rentrer chez elle après la défaite des ADF

Des familles dans un camp de déplacés à l’Est de la RDC, en janvier 2003. Photo Don John Bompengo

Les habitants du territoire de Beni hésitent de rentrer dans leurs milieux d’origine après le succès des Forces armées de la RDC (FARDC) face aux rebelles ougandais des ADF dans le Nord-Kivu. Joint lundi au téléphone, l’administrateur de ce territoire, Amisi Kalonda, a indiqué que beaucoup reste encore à faire pour faciliter le retour des habitants notamment en termes de reconstruction des infrastructures de base. Certains centres de santé et hôpitaux notamment ne fonctionnent plus dans cette contrée.

Il a expliqué qu’en plus de cela, plusieurs villages ont été incendiés par ces rebelles des ADF dans coin du Nord-Kivu.

« La population n’a pas encore regagné [son milieu], elle attend que les opérations de ratissage se terminent. Certaines maisons ont été détruites, il faut vraiment les reconstruire. Pour rentrer, la population a besoin des structures de santé, des dispensaires, des hôpitaux. Et beaucoup d’habitants sont vraiment en difficulté, il faut des kits de retour parce que c’est depuis 2010 quelles ont libéré ces endroits fuyant l’insécurité, maintenant, il faut des kits de retour », a expliqué Amisi Kalonda.

Selon l’administrateur du territoire de Beni, ses administrés ont notamment besoin d’une assistance en tôles pour reconstruire leurs maisons :

« Il faut quelques matériels ménagers et une prise en charge de trois mois car leurs récoltes ne vont pas donner pendant une période ».

Le porte-parole militaire au Nord-Kivu, colonel Olivier Hamuli, a affirmé que tous les sanctuaires et points stratégiques des ADF ont été récupérés, après deux mois des opérations contre ces rebelles ougandais qui ont investi ce territoire congolais depuis 1986.

Le commandant de la 8è région militaire, le général-major Lucien Bahuma avait alors assuré que les rebelles ougandais qui avaient fui vers le Parc national des Virungas et les massifs de Ruwenzori, seraient poursuivis jusque dans leurs derniers retranchements. L’opération « Sokola I » est menée par l’armée contre les ADF dans le territoire de Beni depuis la mi-janvier dernier et bénéficie de l’appui de la Monusco.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner