Aubin Minaku : «Le président de la République est respectueux de la constitution et il la respectera»

Le président de l’Assemblée nationale congolaise, Aubin Minaku le 15/03/2014 au palais du peuple de Kinshasa, lors de l’ouverture de la session parlementaire ordinaire. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

«Le président de la République est respectueux de la constitution et il la respectera. Il sera remplacé le jour où il y aura un président de la République élu conformément à la constitution. Et donc, l’avenir de la République démocratique du Congo se construira sur pied de l’article 1er au dernier article de la constitution». Cette déclaration d’Aubin Minaku, président de l’Assemblée nationale et secrétaire général de la Majorité présidentielle résume les discussions tenues jeudi 20 mars par les membres de cette plate-forme autour du président Kabila dans sa ferme de Kingakati.

Cette mise au point arrive après les déclarations faites mardi à radio Okapi par Claude Mashala, secrétaire national du PPRD. Ce haut cadre du parti présidentiel a initié une pétition, à titre personnel, pour changer la constitution dont certaines dispositions n’ont jamais été appliquées et permettre au président Kabila de briguer de nouveaux mandats présidentiels au terme de son second mandat qui coure jusqu’en 2016.

Lire à ce sujet: Claude Mashala : «La prochaine élection n’est pas en 2016»

Aubin Minaku qualifie de « distraction » le tollé soulevé par cette déclaration et les réactions qu’elle a suscité au sein des états-majors politiques de l’opposition comme ceux de la majorité.

« Nous ne sommes même pas à la moitié du mandat que le souverain primaire a accordé à la majorité actuelle. Le souverain primaire congolais nous a accordé le pouvoir de vouloir et de faire jusqu’en 2016. Laissez d’abord le président de la République, les différentes institutions agir comme ils le font déjà actuellement dans l’intérêt du bien-être du peuple congolais. Le reste n’est que pure distraction parce que l’essentiel c’est que tout ce qui se fera à l’avenir se fera conformément à la constitution », insiste le secrétaire général de la Majorité présidentielle.

L’opposant Jean-Claude Vuemba a qualifié mercredi de « divertissement inutile » l’initiative de la pétition de Claude Mashala pour changer la constitution, alors que Clément Kanku a demandé à Joseph Kabila de fixer l’opinion sur les déclarations contradictoires enregistrées ces dernières semaines dans la majorité sur cette question.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (134)
Ebola (71)
FARDC (64)
Djugu (44)
Léopards (42)
FCC (36)
Can 2019 (28)
Ituri (26)
Lamuka (25)
JED (22)
Unpc (22)
Beni (21)
Monusco (19)
Ceni (19)
Sécurité (19)