Nord-Kivu : la société civile dénonce la présence de FDLR armés à Kyuto

Un soldat Rebel de FDLR à l’Est de la RDC le 06/02/2009. Radio Okapi.net

La société civile du territoire de Lubero dénonce la présence d’une centaine de combattants rwandais des FDLR parmi la population de Kyuto, un village situé à plus de 200 km au nord-ouest de Goma, dans le Nord-Kivu. Selon le président de cette structure citoyenne, Joseph Malikidogo, il s’agit de 5 officiers FDLR et de leurs hommes de troupe. La journée, ils s’adonnent aux travaux des champs avant de reprendre leurs activités criminelles de nuit.

Joseph Malikidogo appelle les autorités à intervenir pour mettre fin à cette situation.

«Ces FDLR doivent penser au processus de désarmement, démobilisation, réintégration, rapatriement et réinsertion, et non se dissimuler dans la population retournée de Kyuto. Cette attitude nous préoccupe en tant que société civile», a-t-il affirmé.

Parmi ces officiers FDLR, il relève la présence d’un major et de quatre capitaines. Pour lui, leur présence et celle de leurs hommes armés parmi les civils constitue une bombe à retardement.

Les autorités militaires à Kanyabayonga disent être saisies de cette situation. Elles appellent la population de Kyuto à ne pas collaborer avec ces hommes.

Lire aussi sur radiookapi.net :

RDC: les opérations contre les groupes armés contribuent «à l’émergence d’ilots de stabilité»

Julien Paluku : «l’armée planifie de grandes opérations contre les groupes armés»

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner